Lettre de la mère du jeune Romain

samedi 4 août 2018
par  PRV

En 2001, quand le jeune Romain s’est suicidé sa maman a tenu à écrire publiquement cette lettre :

" En réponse à l’article paru dans La Voix du Nord du Mercredi 27 Juin, ainsi qu’aux propos tenus par la presse télévisée et en tant que Parents de Romain (Mère et Beau-père). Sachant que si un seul doute nous venait à l’esprit quant à la responsabilité du Village d’enfants de Riaumont sur ce drame, nous n’hésiterions pas un seul instant à nous constituer partie civile. Nous tenons donc à apporter quelques précisions concernant les propos tenus par la grand-mère et tante paternelles de Romain.

Précisons que les problèmes de comportement de Romain sont essentiellement liés à une hyper-activité et à une séparation de ses père et mère, mal vécue.

Pour notre part, il est hors de question d’entrer dans une polémique familiale par voie de presse, nous tenons simplement à dénoncer certains propos abusifs.

En ce qui concerne le village de Riaumont il semble déplorable que, sans aucune fois avoir visité le site, ne serait-ce que pour rendre visite à Romain et le voir évoluer dans cet environnement, l’on puisse décrire cet endroit ouvert à tous, comme un lieu de contrainte.

Nous nous sommes souvent présentés à Riaumont et sans nous annoncer, et nous n’avons jamais croisé de «  crânes tondus  ».

Précisons également que cet établissement fonctionne sur deux principes, l’enseignement d’une part et l’activité scoute d’autre part et que Romain aimait cette activité et qu’il était tout fier, lorsqu’il rentrait à la maison de nous montrer son uniforme scout.

Après avoir, à quatorze ans, été exclu de près d’une dizaine d’établissements scolaires privés et publics, en France, comme en Belgique et aussi après avoir été refusé par d’autres, Romain, après une période d’essai, a accepté d’aller au village d’Enfants de Riaumont où au fil des mois son comportement évoluait positivement, à un point tel que Romain était tout heureux de nous faire part de la progression favorable de ses résultats, en effet vérifiés par ses bulletins de notes, et il nourrissait de gros espoirs pour son avenir.

En tout état de cause, jamais, au grand jamais les retours de week-end sur Riaumont n’ont été pénibles pour Romain, nous étions même obligés de le tempérer car il était prêt 3 heures à l’avance de peur de rater son train.

En conséquence, il est évident que seul cet établissement a su répondre aux besoins de Romain et aux nôtres, dans son intérêt, par l’écoute, la présence, et la disponibilité des Pères et des Frères. Riaumont a réussi à faire en sorte que Romain ait pu améliorer ses relations avec les autres.

En conclusion nous estimons que les propos tenus par les médias sont un miroir déformant de la réalité. Sa famille c’est à dire : sa mère, ses frères, sa grand-mère maternelle et son beau-père démentent ces accusations gratuites et irresponsables et notre souhait à tous aujourd’hui est que l’on respecte la mémoire de Romain et qu’il puisse enfin reposer en Paix. "

Fait à Monchaux le 1er juillet 2001

I. OTTEVAERE, M. OTTEVAERE



Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112